lundi 10 août 2009

quand la question est l'experience

a.k.a. 3 MOI(S) : the bottomless trilogy



































9 commentaires:

Noss a dit…

Toad, Je crois que je t'aime... Ou alors c'est tes post-it?

yog a dit…

:/

Rémi a dit…

... on se wesh quand gros ?...
plein de choses à se raconter , je crois. bizous, garçon.

ps: pourquoi tes nanas elles sont toujours trop aie aie aie...

ha oui... t'es B.T. ^^

tant que t'es pas T.P. gniark gniark gniark

clumsywiwi a dit…

Ce post est très bien fait t'en dans les émotions(humour puis tristesse)que tu fait bien resentir au lecteur que dans le passage des scènes avec une petite intrigue jusque dans les dernières image pour comprendre le lien entres elles.

Ce que tu fait est genial continue (à quand la prochaine entorse ^^)

sayo a dit…

j'avais vu tes meufs colorisées sur photoshop y'a 3 ou 4 ans sur le forum de sup et la je découvre ton blog! J'ai vraiment kiffé les bd, quasiment tout lu. trop la maitrise du dessin le gars! ciao

Aspirine a dit…

Je vis la même situation en ce moment, se réveiller à coté du vide chaque matin... C'est pas la 1ère fois, je sais que ce sera malheureusement pas la dernière non plus é__è
Le parallèle avec le jouet est intéressant... Il faut croire que pour beaucoup, l'amour est juste devenu un banal objet de consommation de nos jours...

Bertrand Todesco a dit…

> tous : merci.
> Aspirine : j'avoue que le vide a l'ouverture des yeux est le plus mortel. j'ai longtemps pensé a le dessiner. puis les evenements m'ont soufflés cette histoire. dessiner est cathartique chez moi. tu as essayé ?

Manior.. a dit…

Waaaa c'est génial ici!!!
Je découvre ce concept de post-it, j'aime bien!!

sao a dit…

Superbe :)