mercredi 26 janvier 2011

ninja colerase stalker

précision : mon trajet en metro maison-boulot (ou plutot boulot-maison parce qu'il y a moins de monde le soir) est rapide. 13 minutes selon la ratp. autant dire que si quand je rentre dans le wagon, y'a pas DEJA une jolie fille, c'est mort, y'aura pas de dessin.
et bon, apres, y'a toujours la petite hesitation, la peur de rester sur la bequille avec son carnet et son crayon a la main alors que la fille sort a l'arret suivant T_T

et puis...
je me suis rendu compte d'un truc : ca sert a rien de degainer son carnet direct. deja, ca met mal a l'aise la personne que tu scrute dans le moindre detail avec un carnet et un crayon a la main. le modele n'arretera pas de bouger, ne serait-ce que pour te faire chier. ce qui est comprehensible...
heureusement, Maitre Splinter, croisé au détour d'un couloir de metro (apres tout, les egouts ne sont pas loin) m'a rappelé que la BASE dans le dessin est l'OBSERVATION et m'a appris a développer ma technique Cowabunga.

la fille du post précédent est entrée en meme temps que moi dans le wagon. je l'avais remarquée sur le quai. une chance qu'elle se soit assise, a qq rangees de moi certes, mais FACE a moi. j'ai eu seulement qq secondes pour l'analyser, la memoriser mentalement. un ou 2 arrets apres, une horde de touristes est entrée. entre nous. impossible de la voir. j'ai sorti mon carnet et j'ai commencé a la dessiner.
en y repensant, les touristes devaient halluciner de me voir dessiner une fille qu'ils savaient cachée. ils ont du me prendre pour un genre de psychic X-men.
mais nan, je suis une tortue ninja !

PS : la fille du post d'aujourd'hui, elle, était carrément en face de moi. et je crois quelle n'a absolument rien grillé. trop occupée a parler au tel en fixant le sol.

2 commentaires:

JD a dit…

Cool!

Tu t'es déjà fais griller ? Comment ça se passe si la meuf s'en aperçois ?

stevrare a dit…

rhhaa bhin moi je suis sur que ca ce passe comme dans les films elle trouve le coup de crayon super, et tombe amoureuse... lol