vendredi 9 juillet 2010

bertrand's infinite playlist



























le titre de ce post fait bien entendu reference au titre (et seulement au titre) du film Nick and Norah's Infinite Playlist. connu en france sous le fantastiquement bien traduit Une Nuit a New York...

et puis non, aucune de ces paroles n'est de Freddy Mercury. ni de Queen.
les crédits :
postit 1 a 4 : Joyce Jonathan - Je ne sais pas
postit 5 : Joyce Jonathan - Tant pis
sur l'album Sur mes Gardes (Joyce Jonathan, t'es trop joulie je t'aime)
postit 9 : LaRoux - I'm not your toy
postit 10 : LaRoux - Bulletproof
sur l'album éponyme (LaRoux tu dechires trop sur scene)
postit 12 et 13 : la moche aka Jena Lee - Du Style
sur l'album Vous remercier (no comment)

"la moche" ca remonte a loin. peut etre un jour je raconterai l'histoire. merci la team Marathon Digital (Gabriel Emilia et surtout Gaspard) pour m'avoir fait decouvrir cette merveille avant tout le monde.

En tout cas, je deteste son Emo-RnB. je deteste les Emo tout court d'ailleurs. mais ce que je deteste encore plus c'est...

[ A SUIVRE ]


update : mega gros bonus video

5 commentaires:

Mady a dit…

Très sympa cette note !
Je suppose que tu connais le film High Fidelity de Stephen Frears avec John Cusak ? Un de mes films culte, ta note m'y a fait penser...c'est fou comme musique et humeur voir souvenirs sont souvent mélés...

Max a dit…

Putain Joe, arrete d'écouter de la MERDE !!!
Je te le répète depuis des années.
Tous ces artistes font que parler d'amour à l'eau de rose de guimauve mielleuse.
Ecoute donc du bon gros rock'n'roll et du bon gros metal, là aussi ça parle d'amour (parfois)mais au moins c pas gnan-gnan.
Ca te racontera que c'est pas en etant un vampire effeminé de twilight que tu vas conquerir le monde et le coeur des pucelles éffarouchées de ce film de gamines. Il faut etre sur de soi, combattif et direct tout en étant bien entendu respectueux et délicat. Il y a que dans les chansons, dans les films et dans leurs fantasmes que les filles veulent des tafioles romantiques éfféminé, dans la réalité mm si elles ne l'avoueront jamais elles veulent du viril, du puissant, du macho !!!
C'est ça les contradictions de l'amour.

Rosaleen a dit…

Mon dieu, jena lee, que dire de plus.

Popaul au Cirque a dit…

Bon j'avoue... Franchement c'est pas le genre de chanteuse qu'on aimerait entendre ces temps-ci...

... Mais la traiter de moche, c'était pas "nécessaire" non plus. :/

Anonyme a dit…

c'est triste...
mais continue, ton blog est trop bon.
Chris.